Opportunités à saisir et conseils pour l’achat d’une voiture d’occasion

Publié le : 09 novembre 20224 mins de lecture

Un véhicule peut sembler presque neuf et constituer une excellente opportunité, mais s’il semble parfait, il y a des risques à éviter. Pour minimiser les risques, commencez par connaître la valeur du véhicule que vous avez en tête, indépendamment de ce que demande le vendeur ou le concessionnaire.

N’oubliez pas que l’état et donc le prix du véhicule sont déterminés par le kilométrage, l’âge, l’équipement et les services du concessionnaire, entre autres.

Évitez de jouer le jeu du concessionnaire en essayant de déterminer la valeur de la voiture sur la base d’un guide des prix.

Ne dites rien sur votre capacité de paiement ou sur le montant du crédit que vous souhaitez utiliser pour l’achat ; personne ne doit connaître vos finances pendant le processus de négociation.

Allez voir les voitures sans vous presser ; l’urgence est immédiatement perçue par les vendeurs, qui en profitent pour vous pousser à acheter ou pour ne pas vouloir négocier les conditions de la vente.

Soyez prêt à vous retirer aussi. Une fois qu’ils ont atteint un prix que vous jugez équitable, faites votre offre et n’en dites pas plus. Si le vendeur ne cède pas, partez – il vous proposera probablement un meilleur prix avant que vous n’atteigniez la porte.

Faites attention aux accessoires coûteux. Les films de rodage, les revêtements de protection et les mastics de peinture spéciaux sont des accessoires utilisés pour gonfler les prix ; ne vous laissez pas séduire.

Les véhicules d’occasion, provenant par exemple d’un concessionnaire, sont soumis à un processus d’inspection, de sorte que vous pouvez bénéficier d’une garantie limitée. Si vous avez des doutes sur l’état de la voiture, demandez à un mécanicien de vous accompagner pour vérifier que la voiture n’a pas subi d’inondations, d’incendies, de réparations importantes ou d’accidents. Il vaut la peine de vérifier l’intérieur des jantes car elles peuvent présenter des soudures dues à l’orniérage.

Avant de conclure l’affaire, vérifiez dans le registre public des véhicules que la voiture n’a pas de rapport de vol, vérifiez également qu’elle n’a pas d’amendes impayées, et validez qu’elle a toutes ses plaques d’immatriculation et ses vérifications à jour.

Enfin, évitez les coyotes et les marchés aux puces de voitures d’occasion. La raison en est évidente : leur activité consiste à vendre une voiture de n’importe quelle façon et dans n’importe quel état.

Pensez également aux plans de financement intéressants proposés par les banques et autres fournisseurs de crédit pour acheter une voiture d’occasion avec des taux d’intérêt très intéressants ; certains peuvent même vous prêter moins cher si le véhicule est hybride ou électrique. Vérifiez également si le prêt est assorti d’une assurance chômage et, en parlant d’assurance, n’oubliez pas que vous devrez souscrire une assurance, que ce soit au comptant ou à crédit, alors pensez à obtenir un devis avant d’enchérir sur le véhicule qui vous intéresse.

Plan du site