Les bienfaits de l’activité physique sur le moral

Publié le : 18 novembre 20223 mins de lecture

Ce n’est un secret pour personne : l’activité physique est excellente pour la santé. La pratique régulière d’exercices participe à la prévention des maladies cardiovasculaires, qui sont la principale cause de décès dans le monde. Elle favorise un fonctionnement de tous les organes et, bien sûr, améliore la forme et l’humeur, parmi de nombreux autres bienfaits.

L’exercice comme antidote à la dépression

Si ces effets sont indéniables, le travail corporel est de plus en plus associé au maintien d’une bonne santé mentale. Outre le fait que l’activité physique fait libérer au cerveau des endorphines, l’hormone du bonheur », et d’autres neurotransmetteurs associés au bien-être, l’exercice semble, selon les experts, stimuler la croissance des cellules nerveuses dans l’hippocampe, une zone qui régule l’humeur et qui, chez les patients souffrant de dépression, est plus petite lorsqu’elle est observée sur des scanners d’imagerie. Cependant, si la libération des substances qui confèrent la satisfaction se produit peu après l’entraînement, l’impact de l’exercice sur la régénération neuronale d’un cerveau déprimé dépend de la régularité de la pratique.

De nombreuses recherches démontrent que l’exercice physique aide non seulement à traiter, mais aussi à prévenir les troubles de l’humeur. Le fait de bouger son corps a un effet protecteur contre la dépression chez les personnes en bonne santé.

Contre le stress

Outre les mécanismes neuronaux et biochimiques, l’exercice physique interfère dans d’autres facteurs qui ont un impact sur la santé mentale. Ils réduisent les effets du stress quotidien, ce qui ne nécessite aucune explication, et ils augmentent la qualité du sommeil, permettant à l’individu d’entrer dans ses phases les plus profondes et de se réveiller plus détendu et disposé.

Pour la confiance en soi

Enfin, la pratique d’activités physiques favorise également l’acquisition de l’estime de soi, car elle modèle le corps, et, surtout lorsqu’elle est pratiquée en groupe, elle permet des interactions avec d’autres personnes, sortant ainsi l’individu de son isolement.

Des bienfaits nombreux et variés

Au-delà du cerveau, elle bénéficie au corps entier. L’activité physique :

  • contribue au bon fonctionnement des organes, notamment du système cardiorespiratoire
  • contribue au bon fonctionnement des intestins
  • prévient les maladies, telles que les problèmes cardiovasculaires, le diabète, l’ostéoporose et les rhumatismes, entre autres, en plus d’être un adjuvant dans leur traitement.
  • contribue à la perte de graisse et au gain de muscle
  • aide à équilibrer la balance énergétique.

Plan du site